PNP

Nos pratiques

La psychanalyse

60€/séance

Qu'est ce que la Psychanalyse ?

La psychanalyse est indiquée dans une majorité des troubles psychiques.

Elle s’adresse avant tout aux troubles névrotiques, troubles psychiatriques mineurs (des mots qui peuvent paraître fort) mais ce sont des troubles que nous partageons tous au quotidien mais dont nous nous accommodons plus ou moins bien selon notre personnalité, circonstances ou leur intensité.

Il s’agit d’angoisses, d’inhibitions, de tendances dépressives, de troubles en tous genres.

Le psychanalyste et la personne qu’il reçoit se mettent d’accord, en amont, sur les conditions de travail, la fréquence, la durée et le coût des séances (ces modalités pratiques étant généralement déterminées en fonction de chacun, et de manière à ce que la démarche soit réalisable sur un plan matériel).

La fréquence est variable mais le plus souvent un rythme d’une séance par semaine, cette périodicité est essentielle !

Tout peut être dit en séances,

S’exprimer spontanément, avec ses propres mots, dire ce qui nous vient à l’esprit, ceci afin de libérer la dimension inconsciente qui est une instance autonome, sans craindre d’être jugé.

Tout peut être dit, tout peut être entendu sans craindre d’être orienté et/ou influencé.

Le patient doit être dans une atmosphère relaxante, le psychanalyste lui, est en retrait et parle peu, le moins possible, pour ne pas interférer avec la libre expression de l’inconscient du patient, il n’intervient que pour faire résonance, par ses interventions mais aussi par ses silences.

Son écoute spécifique permet l’émergence d’éléments jusqu’alors inconscients, comme des émotions, souvenirs refoulés, rêves, lapsus, actes manqués, pensées interdites etc… qui vont permettre au patient d’avoir un regard différent sur son histoire, la représentation qu’il en a, et faire évoluer sa situation subjective.

Certains psychanalystes s’interrogent sur le fait que le prix d’une psychanalyse en interdit l’accès aux patients qui n’en ont pas les moyens.

Pour répondre à ça, au cours du pré-bilan, toutes questions et toutes demandes particulières sont approchées, nous abordons le point financier afin de s’adapter au mieux aux différents consultants en fonction de leurs besoin pour ne pas bloquer les personnes souhaitant suivre ou poursuivre une recherche de bienêtre.

Les bienfaits de la Psychanalyse

« Dites un chiffre au hasard et je vous expliquerais que ce chiffre n’est en rien un hasard, votre inconscient est plus rapide que votre capacité à décider », S.Freud

Partons d’un principe,

Plus de 80% de ce que nous faisons est inconscient.

Erreurs d’écrit, erreur de lecteur, oubli ou faute de noms propres, tout ces lapsus ne sont pas un hasard, ils sont le fruits de notre inconscient. On se doute donc bien qu’il y a des choses que nous faisons, des évènements que nous vivons dont nous ne nous rendons pas compte.

Exemple : La pensée

Une sorte de musique de fond, toujours présente mais jamais manifeste, automatique, elle ne demande aucun efforts et on y prête que très peu d’attention au quotidien. Il en est de même pour notre inconscient, il est toujours présent ! Et les lapsus sont d’infimes manifestation.

Vous entendrez par ci par là certains bienfaits de la psychanalyse. Que ce soit des intellectuels, célébrités, des gens que vous appréciez, on connait tous quelqu’un qui est passé par là afin d’aller mieux et/ou mieux se connaître. Et c’est bien le premier bienfaits de la psychanalyse, prendre le temps de faire le point, faire une pause dans son quotidien qui défile, discuter sur la durée avec un psychanalyste qui apprend à nous connaitre, pour identifier et comprendre ce qui est bon pour nous.

Une fois les schémas, obligations que notre éducation et notre vie nous ont imposés inconsciemment ont été identifiés, une porte de tous les possibles s’ouvrent à nous.  Là, est le meilleurs moyens de changer ces schémas et résoudre les problèmes que nous répétons depuis des années.

Exemples

Difficulté à s’engager
Toujours tomber amoureux du même type de partenaire
Ne pas être heureux, être perdu, vivre une rupture amoureuse
Souffrir de solitude
Culpabiliser tout le temps
Être agressif envers certaines personnes

Les grands principes de la Psychanalyse

Le Transfert, le mécanisme essentiel

Ce travail, personnel et intime qui s’effectue avec le psychanalyste, qui est et devient plus un partenaire et un catalyseur qu’un thérapeute.

Il attire en effet sur lui, les sentiments, positifs et négatifs, que le patient découvre en lui, ce que l’on appel le phénomène de transfert.

Un des mécanismes essentiels de l’analyse, qui permet d’identifier et de dépasser les conflits intérieurs et favoriser cette recherche de bienêtre.

La psyché, un pilier fondateur

J’évoque la psyché comme l’un des pilier fondateur au bon fonctionnement de chacun, pour la raison suivante : l’équilibre.

Les agents extérieurs, autant dans la vie privé que professionnel peuvent affecter et créer un déséquilibre psychique.

Ce déséquilibre peut entrainer des névroses qui à terme peuvent causer de l’anxiété, du stress, des peurs, une perte élémentaire de confiance en soi etc..

Elles peuvent également porter atteintes au bon fonctionnement physique et augmenter les risques de maladies cardiovasculaires et/ou troubles métaboliques.

Psychanalyse dite « classique »

Aujourd’hui, peu de professionnels pratiquent la psychanalyse dite « classique », de nombreuses révisions et adaptations ont été apportées même si le processus et les mécanismes fondamentaux reste au cœur de cette pratique. La principale différence réside dans l’accent sur la relation.

La notion « d’Inter personnalité » en psychanalyse insiste sur les dynamiques relationnelles qui existe entre le patient et l’analyste. Une des clés se trouve dans cette relation, le patient n’est plus le seul à être responsable de ces transferts, le psychanalyste peut agir d’une façon à rappeler des relations antérieures conflictuelle et provoquer le transfert. Le complément de la psychanalyse classique et de l’inter personnalité permet d’offrir au consultant une pratique plus fondée et plus adaptée.

Objectifs du psychanalyste

Tout ces objectifs on un point commun : l’importance de la prise de conscience.

Elle est au centre du processus analytique et constitue l’un des aspects curatif de la psychanalyse, il s’agit de mettre le doigt sur le conflit inconscient de sorte que ces problèmes puissent être considérés et traités consciemment.

Psychologie et Psychanalyse

2 approches très différentes,

L’inconscient et la relation thérapeute / consultant sont les apports majeurs de la psychanalyse, elles constituent sa spécificité à résoudre les causes de chacun.

La psychologie cherche à résoudre les conflits conscients à l’origine de troubles d’adaptations ou de comportements pour en réduire les symptômes.

À la différence d’une thérapie qui fait uniquement disparaître les symptômes, une cure psychanalytique va permettre au patient d’explorer son inconscient et essayer de résoudre les conflits qui remontent à l’enfance et qui sont majoritairement à l’origine de névroses actuels.

C’est donc un travail en profondeur sur soi-même, la relation avec un psychanalyste évolue et peut passer par des phases de rejet, de colère et par l’inévitable transfert !

Pour la psychanalyse ce sont des événements refoulés de l’enfance qui forment le contenu de l’inconscient et sont à l’origine de nos névroses adultes.

Le plus important est la prise en compte de l’inconscient à partir du vécu de la cure et de la formation analytique que la psychanalyse propose à l’opposé de la psychologie.

De manière plus simple, la psychanalyse vise la sérénité dans la vérité du consultant par une forte communication et mets l’accent entre conscient et inconscient de manière libre et plus acceptée.

Aujourd’hui et en fin de compte ces 2 parcelles convergent vers le même but ultime.

L’essentiel est de trouver la méthode et la personne qui vous correspond le mieux et qui comprendra votre situation dans un avancement organisé et agréable pour vous.